Charlie Whiting, directeur de course en F1, décède à l’âge de 66 ans

« La Formule 1 a perdu un ami fidèle et un ambassadeur charismatique », déclare le président de la FIA, Jean Todt, dans un hommage à Whiting

La FIA a annoncé que Whiting souffrait d’une embolie pulmonaire jeudi matin à Melbourne, trois jours avant la première course de la saison 2019.

« C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès de Charlie », a déclaré le président de la FIA, Jean Todt. « Charlie Whiting était un excellent directeur de course, une figure centrale et inimitable de la Formule 1 qui incarnait l’éthique et l’esprit de ce sport fantastique. »

« La Formule 1 a perdu un ami fidèle et un ambassadeur charismatique en Charlie. Toutes mes pensées, celles de la FIA et de toute la communauté du sport automobile, vont à sa famille, à ses amis et à tous les amoureux de la Formule 1. »

Whiting est devenu l’un des personnages les plus respectés et les plus appréciés de la F1 au cours des cinq décennies passées dans le paddock.

Il a débuté sa carrière en F1 en 1977 au sein de l’équipe Hesketh, avant de rejoindre Brabham dans les années 1980, où il travaillait avec le propriétaire de l’équipe, Bernie Ecclestone. La formation a remporté deux championnats du monde des pilotes avec Nelson Piquet et le chef mécanicien de Whiting.

Whiting a rejoint la FIA, l’organe directeur de la F1, en 1988 et occupait le poste de directeur de course de la F1 depuis 1997.

Nos pensées vont aux proches du défunt. RIP Charlie.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *