Des signes désormais « plus encourageants » pour Ferrari en 2020

Le journaliste italien Leo Turrini a révélé que les signes sont désormais « plus encourageants » pour la Ferrari de 2020, après de récentes inquiétudes.

Turrini a des contacts avec des initiés chez Ferrari, et il avait récemment rapporté que les ingénieurs n’étaient pas impressionnés par ce qu’ils voyaient dans le simulateur et la soufflerie pour ce qui concerne la prochaine livrée.

Mais sur son blog Quotidiano, il a maintenant confirmé que les derniers signes sont « plus encourageants » pour la Scuderia. « Les indications de la semaine dernière sont plus encourageantes », écrit-il. « Jusqu’à présent, tout n’est pas parfait, mais comme je l’ai déjà expliqué, il est encore temps ».

En 2019, Ferrari n’avait aucun problème de vitesse en ligne droite, mais cela semblait se faire régulièrement au détriment de l’appui et donc de la tenue de route dans les virages.

Et Turrini a déclaré que l’objectif principal de Ferrari cet été était de s’assurer que sa voiture 2020 avait gommé les défauts de l’an dernier en termes de performances.

« Outre les résultats, l’objectif est d’avoir une machine plus simple qui ne soit pas exposée à des changements soudains de performances en fonction des circuits », a-t-il déclaré.

La puissance du moteur a été mise en doute en 2019, alors qu’une série de directives techniques coïncidaient avec une baisse de performance pour Ferrari. Mais l’équipe reste confiante de pouvoir se battre contre ses rivales Mercedes et Honda.

« A Maranello, ils sont convaincus qu’ils n’ont aucun problème avec la performance du groupe motopropulseur », a confirmé Turrini. « (Mattia) Binotto est très sûr au moins qu’il n’est pas inférieur à Mercedes et Honda. »

Peut-être que la dernière grande question pour cette année est de savoir si Charles Leclerc et Sebastian Vettel peuvent cohabiter ou non ?

Le duo a connu une relation difficile après plusieurs incidents très médiatisés au cours de leur première année de collaboration en 2019, mais les coéquipiers insistent sur le fait que leur relation est bonne, ce que Turrini a confirmé.

« La relation entre Vettel et Leclerc est moins cahoteuse qu’on aurait pu le craindre après les turbulences de 2019 », a-t-il déclaré.

Ferrari lancera sa voiture de 2020 le 11 février, ce qui en fera la première des dix équipes à se dévoiler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *