Fernando Alonso: « 9 pilotes sur 10 auraient rejoint la McLaren F1 quand je l’ai fait »

Fernando Alonso ne regrette pas ses choix de carrière

Fernando Alonso a mis fin à sa carrière de Formule 1 à Abou Dhabi en novembre dernier sans « regretter » ses choix de carrière, estimant que neuf pilotes sur 10 auraient pris la même décision que lui et auraient rejoint McLaren pour la saison 2015.

Alonso a quitté Ferrari à la fin de la saison 2014 pour rejoindre McLaren pour la deuxième fois huit ans après sa sortie acrimonieuse de Woking, chargée de diriger l’intégration de son nouveau partenaire moteur, Honda.

Cependant, les piètres performances de l’unité de puissance Honda ces trois dernières années ont cantonné Alonso à des positions en course qui ne reflètent pas son potentiel. Le passage de l’équipe au moteur Renault pour 2018 n’a pas amélioré ses résultats.

Alonso a annoncé en août qu’il quitterait la F1 pour 2019, mettant ainsi fin à une présence de 17 ans dans le sport qui l’avait vu remporter deux titres mondiaux. Il a défendu sa décision de rejoindre Ferrari en 2010 et McLaren en 2015, deux projets très prometteurs, mais n’a pas réussi à décrocher un troisième titre mondial.

« Je pense qu’en F1, il y a toujours un seul gagnant et tous les autres sont des perdants. J’ai été malchanceux dans certaines courses, mais sans boule de cristal, il est difficile de prendre des décisions « , a déclaré Alonso.

« Une fois votre chapitre terminé, c’est facile à dire, mais lorsque j’ai rejoint Ferrari en 2010, je pense que tous les pilotes auraient pris cette direction. Quand j’ai rejoint McLaren-Honda en 2015, en 2014, j’avais entendu dire que c’était une très bonne décision, car le moteur turbo de Ferrari n’était pas bon. McLaren et Honda ont eu un an de développement gratuit car ils ne couraient pas en 2014, et c’était une méga bonne décision. J’avais entendu de bonnes choses et je pense que 9 [pilotes] sur 10 seraient allés dans cette direction. »

Alonso a déclaré qu’il ne regrettait pas les grandes décisions de sa carrière en F1, affirmant que les éloges de nombreux pilotes ne reflétaient pas leur véritable talent.

« Je pense que je ne regrette pas beaucoup de choses, je suis heureux des décisions », a déclaré Alonso. « Un seul est heureux ici, c’est Lewis Hamilton cette année. Être deuxième, septième ou douzième, c’est pareil. J’ai remporté deux championnats, 97 podiums et j’ai des copains avec beaucoup de talent, comme Nico Hulkenberg, avec zéro podium; Sebastian [Vettel], beaucoup d’années sans gagner; [Max] Verstappen, zéro titre; [Daniel] Ricciardo, grand talent, zéro titre. »

« Ils sont probablement tous malchanceux, mais c’est la loi du sport et de la F1. Deux fois champion du monde, sans regret. ”

Alors qu’Alonso ne participera plus à la F1 cette année, l’Espagnol fait toujours partie de la famille McLaren et participera au 500 miles d’Indianapolis avec l’équipe britannique en mai.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire