Ferrari: Mark Webber prédit des « migraines » pour Vettel à cause de Leclerc

Sebastian Vettel a une nouvelle occasion d’impressionner cette année, mais pourrait être sous la pression de son nouveau coéquipier de Ferrari, Charles Leclerc.

C’est ce qu’affirme Mark Webber, ancien pilote de Red Bull, qui affirme que le quadruple champion de F1 sera bien conscient de la menace que représente Leclerc.

Sebastian Vettel aborde la saison 2019 avec beaucoup d’attentes sur ses épaules compte tenu des prouesses dont il a fait preuve au cours de sa carrière. Mais il aura toujours en mémoire son effondrement la saison dernière, ce qui a laissé le titre à Lewis Hamilton, en vue d’une nouvelle bataille avec le pilote Mercedes.

Ferrari a bouleversé son duo de pilotes cet hiver. Le futur espoir Leclerc remplacera le vétéran Kimi Raikkonen.

Webber a rendu son verdict sur le changement et prédit ce que cela pourrait signifier pour son ancien coéquipier chez Red Bull, Vettel. « La situation dans laquelle Ferrari se trouvait après 2018 les a convaincu à changer quelque chose », a déclaré Webber au centre de presse néerlandais Speedweek. « Il y avait beaucoup de pression. C’était donc constant. C’est une nouvelle opportunité pour Sebastian Vettel. »

Webber a ajouté: « [Leclerc] sent sa chance, mais doit d’abord acquérir de l’expérience dans une grande équipe. Il pourrait faire mal à la tête de Seb, surtout en qualifications, mais je pense que Seb est préparé à cela. »

« Kimi Raikkonen a été très fort parfois l’année dernière, mais à la fin de sa carrière, il a moins de potentiel qu’un jeune homme affamé. J‘aime beaucoup Leclerc. Il est bon pour le sport, il est intelligent, rapide, je dirais qu’il est presque élégant. C’est aussi un vrai combattant. »

Charles Leclerc a rejoint Ferrari après avoir impressionné chez Sauber, qui courra sous le nom d’Alfa Romeo cette année. Le pilote de 21 ans insiste sur le fait qu’il n’est pas seulement là pour composer le numéro aux côtés de Vettel.

Copyrights : Valery Hache/AFP/Getty Images

« La pression? Non, je ne le sens pas », a déclaré Leclerc lors d’une cérémonie de remise de prix en Italie en décembre. « Je ressens davantage de soutien et je dois dire que je suis heureux. Mon objectif est évidemment de faire de mon mieux et de respecter les attentes de l’équipe. »

« J’aurai à mes côtés un pilote comme Sebastian Vettel qui me sera d’une aide précieuse pour grandir et apprendre. C’est une personne formidable, ainsi qu’un excellent pilote. Je l’ai connu lorsque je travaillais sur le simulateur à Maranello et il m’a remercié pour le travail accompli. »

« Revenons à mes objectifs. Il est clair que pour Ferrari, je voudrais gagner deux Grands Prix: comme Monaco, ma course à domicile et Monza. Mais je ne peux pas imaginer ce que ce sera de courir en Italie en tant que pilote Ferrari! »

Vettel et Leclerc entameront la saison de F1 2019 lorsque le Grand Prix d’Australie aura lieu à Melbourne le mois prochain.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *