Gasly souligne la passion de Honda pour la F1: « L’ingénieur pleurait presque! »

Pierre Gasly a souligné une fois de plus la passion qui anime Honda à être parmi les meilleurs en Formule 1, après avoir expliqué que manquer quelques dixièmes en qualifications à Suzuka l’an dernier avait fait pleurer un membre de l’équipe de la marque japonaise.

Honda fournira à la fois Red Bull et Toro Rosso en 2019, après avoir connu un regain de vitalité avec l’équipe junior l’année dernière, après trois saisons mornes avec McLaren.

Les temps forts de Toro Rosso en 2018 comprennent la quatrième place de Gasly à Bahreïn – le meilleur résultat de Honda depuis son retour en F1 – et une solide performance en qualifications à Suzuka, où Gasly se classait au septième rang de la grille, son coéquipier Brendon Hartley se plaçant juste devant.

Cette performance a été célébrée au sein de l’équipe mais, Gasly a expliqué à quel point l’ingénieur en piste Keisuke Minatoya n’était pas vraiment d’humeur à faire la fête.

« A Suzuka en qualifications, nous étions septièmes, mais aurions dû être P6 ou P5« , a-t-il déclaré à Racefans. « Je perdais trois dixièmes dans la ligne droite et je suis venu le voir après les qualifications. J’étais un peu déçu, même si c’était un bon résultat. [Mais] il pleurait presque parce qu’il n’avait pas réussi à me donner tout le potentiel du moteur. »

« Quand vous voyez les gens avec qui vous travaillez si impliqués dans la performance, c’est toujours un plaisir. »

Honda a clairement progressé en introduisant sa dernière unité de puissance au Japon l’an dernier, mais une mise à niveau antérieure, introduite au Canada, n’avait pas eu autant d’impact.

Gasly dit que l’on peut s’attendre à des résultats variables en fonction des modifications apportées aux machines.

Il a déclaré: « Le développement, je dirais, n’est pas toujours cohérent. Parfois, on ne trouve rien pendant huit mois et puis tout à coup, ils essaient quelque chose sur le banc d’essai qui fonctionne et vous obtenez soudainement quatre dixièmes. Ce n’est pas comme un développement constant. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire