Haas: Steiner désigne Alfa Romeo et Renault comme leurs principales rivales

Des problèmes électroniques ont ralenti le programme de Haas lors de la première séance d’essais. L’objectif de la saison est d’obtenir une amélioration par rapport à 2018. Alfa Romeo et Renault sont leurs rivales les plus sérieuses.

L’écurie Haas a parcouru 1 787 km en quatre jours d’essais à Barcelone. Le programme a été quelque peu compliqué, entre problèmes de pression sur la pompe à carburant et problèmes répétitifs de type électronique. Ce qui nous donne un résultat de 384 tours divisés entre Grosjean (198), Magnussen (125) et Pietro Fittipaldi (61).

Guenther Steiner a déclaré : « Nous n’avons pas encore toutes les données. Au début nous avions des problèmes de fiabilité, mais il semble que nous avons compris ce que c’était et nous avons résolu le problème. C’était des problèmes électroniques et nous avons dû éteindre le moteur pour ne pas le casser. Chaque fois que vous effectuez ces actions, vous perdez au moins une heure de test (la référence est mercredi). Nous sommes un peu en retard sur le programme, nous pourrions avoir plus d’informations, mais en principe, cela aurait pu être bien pire « .

Dès la deuxième séance d’essais, nous aurons une image plus réaliste de la vitesse de la VF19 et, surtout, des autres adversaires avec qui ils se battront pour les positions situées juste derrière Ferrari, Mercedes et Red Bull.

Steiner est conscient du niveau élevé du défi, d’autant plus important que le résultat final sera de montrer une amélioration par rapport à 2018. « Difficile de dire si nous allons nous battre pour la quatrième place. Le plus important pour nous est de nous améliorer, nous devons voir ce que les autres font. Renault devrait y être, avec les moyens et le budget disponibles », a ajouté Steiner.

« Pour améliorer les chances de terminer au quatrième rang, vous devez vous fixer un objectif ambitieux. En fin d’année, vous devez vous améliorer en tant qu’équipe et vous devez également examiner les raisons pour lesquelles les autres équipes vous ont battu, avec un budget double ou triple. L’important est d’améliorer « .

Il confirme également l’arrivée de ressources économiques plus importantes par rapport à l’année dernière, une augmentation progressive, une croissance contrôlée: « Nous voulons une croissance lente, pas le double du budget, qui explose ensuite, si vous grandissez trop vite, vous faites des erreurs. Vous devez vous ajuster plus tard et dépenser autant d’énergie pour faire des choses que vous avez déjà faites. »

En analysant les adversaires directs, qui seront Renault, Alfa Romeo, Racing Point, Steiner commente: « Alfa Romeo semble être l’équipe qui a réalisé la plus grosse amélioration, alors Renault, c’est très tôt pour le dire. »

Interrogé par Sky, le directeur d’équipe a ensuite évoquer les prochaines règles de 2019 concernant la standardisation de certaines pièces: « Il y a la proposition, cela n’a pas encore été décidé, rien dans le règlement technique, c’est un test pour voir si, fabriquer des pièces qui conviennent à tout le monde coûte moins cher. C’est le test, combien ça coûte, quel est le prix et comparer avec ce que nous dépensons en ce moment. Il n’y a toujours rien dans le règlement « .

Source : .corrieredellosport, haas f1, skysport

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *