Honda presse la F1 à clarifier les « zones grises » du règlement

Honda a exhorté les patrons de Formule 1 de mettre un terme aux « zones d’ombre » qui pourraient donner lieu à interprétation au regard de la réglementation des moteurs.

Bien que Honda ait fait une percée par rapport à Mercedes et Ferrari la saison dernière, le constructeur japonais estime qu’ils ont été gênés par la décision de ne pas exploiter les règles.

Mais c’est précisément ce que font Mercedes et Ferrari, notamment en ce qui concerne le brûlage d’huile, Honda souhaite voir un durcissement de la réglementation.

Le patron, Masashi Yamamoto, a déclaré à Autosport: « Tout le monde était vraiment désireux d’exploiter les zones d’ombre, en particulier Ferrari et Mercedes. Nous sommes ceux qui sont arrivés le plus tard, alors nous étions en retard du point de vue de la connaissance et de la compréhension. Ce que pense Honda, c’est que nous voulons éclaircir toutes ces zones grises. Nous voulons qu’ils cessent – aucune zone grise n’est notre espoir. »

Il concède toutefois que des échappatoires seront toujours trouvées compte tenu du calibre des gourous techniques travaillant pour les différentes équipes.

« Nous ne pouvons donc pas nous empêcher d’avoir des zones grises », a-t-il ajouté. « Mais en ce qui concerne la F1, nous savons que nous avons beaucoup de spécialistes au sein de la FIA, et nous pensons qu’ils peuvent adopter de meilleures réglementations pour ne pas créer de zones grises. « Ils peuvent faire un meilleur travail que maintenant. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *