Jenson Button pense que Verstappen pourrait quitter Red Bull si la voiture n’est pas rapide en 2019

Jenson Button pense que la F1 est prête pour un combat à trois équipes au premier plan en 2019 – et que Max Verstappen doit figurer parmi les challengers du titre.

Alors que l »impatience grandit pour la nouvelle saison, alors que les préparatifs s’intensifient pour les essais d’hiver mi-février, l’ancien champion du monde et le nouveau spécialiste de la F1 sur Sky Sports, Button estime qu’il y a « tellement de choses à attendre » cette saison !

La perspective du nouveau partenariat Red Bull-Honda rejoignant Mercedes et Ferrari dans le combat au championnat représente l’un des sujets de discussion les plus alléchants de la pré-saison, et Button pense qu’il est impératif pour la carrière de Verstappen.

« C’est délicat avec Max. Il avance toujours et cherche toujours autre chose. Il saute dans une Red Bull et remporte sa première course », a déclaré Button à Sky Sports News. « Cette année est vraiment importante pour lui. Il doit se battre pour le championnat ou je pense qu’il va commencer à poser des questions sur l’endroit où il devrait être dans le futur. »

Hamilton toujours avide de succès

Button pense que les nouvelles règles aérodynamiques sont arrivées au bon moment pour le sport. « Il y a tellement de changements en F1 en ce moment et c’est exactement ce dont le sport a besoin », a déclaré Button. « Je pense que trois équipes s’affronteront à l’avant et, si c’est le cas, il y aura des combats fantastiques. »

Malgré le succès prolongé de Mercedes, le champion du monde Lewis Hamilton a toujours accueilli favorablement la perspective d’un combat pour le titre plus large.

Et Button pense que ce sont des défis en constante évolution, plutôt que de rechercher les records de tous les temps de Michael Schumacher, qui continuent de motiver le pilote de 34 ans.

« Connaissant Lewis, sa motivation ne sera pas d’essayer d’améliorer ce que Michael a fait », a déclaré Button, partenaire de Hamilton chez McLaren entre 2010 et 2012. « Les choses changent en F1 et il y a de nouveaux défis et c’est ce qu’il aime. C’est quand les défis s’arrêtent que vous pensez » vous savez quoi, je vais faire autre chose ». Mais avec les changements de réglementation et de pilotes, il voudra continuer, ce qui est fantastique pour le sport. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *