Kubica n’a « pas peur » du retour en F1 après huit ans d’absence

Robert Kubica a déclaré qu’il n’avait « pas peur du tout » de revenir en Grand Prix pour la première fois depuis 2010.

Robert Kubica insiste sur le fait qu’il ne craignait rien avant son retour en Grand Prix avec Williams lors de la saison 2019 de Formule 1.

Le Grand Prix d’Australie, qui ouvre la saison en mars, marquera son retour remarquable en F1 après que sa carrière prometteuse a été interrompue par un horrible accident de rallye en 2011, qui lui a valu de graves blessures au bras droit.

Kubica, dont la dernière apparition sur la grille F1 est survenue lors du Grand Prix d’Abou Dhabi en 2010, revient avec l’écurie Williams pour laquelle il avait joué un rôle de développement en 2018.

« Nous partirons tous de zéro, je n’ai donc pas peur de m’être absenté pendant huit ans », a déclaré Kubica. Je suis impatient et je sais ce que je dois faire. Si je fais bien mon travail – et j’y suis habitué – tout le monde sera content. Il faut être réaliste et ce ne sera pas facile », a-t-il ajouté. « L’entrée en F1 a été un gros défi. Ce sera un défi encore plus grand du point de vue sportif de m’assurer que je réponds présent. Je n’ai pas peur du tout. Je suis prêt et enthousiaste et cela me donne une motivation supplémentaire et un dévouement pour refaire ce que j’ai déjà fait dans le passé »

Kubica, qui a admis comprendre pourquoi les gens doutaient de ses capacités avant son retour en F1. Il a déclaré qu’il se sentait partiellement prêt à disputer une saison complète en 2018, mais qu’une année supplémentaire de tests lui aurait été plus bénéfique.

« Plus vous avez d’expérience, plus vous avez confiance et plus vous êtes prêt », a-t-il expliqué. « En partie, j’étais prêt en janvier dernier, mais cela m’a donné plus de temps pour apprendre. C’est vrai que piloter une voiture de F1 lors des essais est utile, mais ce n’est là pas que vous apprenez tout. Il s’agit plus de découvrir des choses avec les nouvelles voitures, les nouveaux pneus avec la nouvelle saison. C’est le moment parfait ou moi. C’est pourquoi j’ai décidé d’y aller, je me sens prêt. « 

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *