La McLaren avait « du pontentiel » au GP de Chine – Lando Norris.

Lando Norris, de McLaren F1 Team, pense que la MCL34 avait du «potentiel» lors du Grand Prix de Chine, même après les dommages subis par les deux voitures au premier tour de la 1000ème épreuve du championnat.

Norris est parti de la quinzième place et, en disputant le premier des 56 tours, le pilote britannique a été propulsé dans les airs et sur deux roues par Daniil Kvyat, Toro Rosso.

La voiture de Norris a été gravement endommagée – « ce qui a ruiné notre course » – et a été renvoyée aux stands. Il a été forcé de se ranger derrière son coéquipier Carlos Sainz Jr, également impliqué dans l’incident avec Kvyat, pendant que les mécaniciens s’affairaient à remplacer l’aileron avant de l’Espagnol.

McLaren, relégué en fond de peloton, a ensuite rappelé Norris pour abandonner, après deux arrêts supplémentaires. C’est le premier abandon de Norris depuis son entrée en F1 au début de la saison.

« Mon départ a été assez bon, je me suis bien élancé et j’ai pris des places avant que le virage 3, alors que j’étais proche de Kimi [Räikkönen]. J’étais à l’extérieur dans le virage 6 et j’ai été touché, ce qui m’a envoyé dans les airs. Cela a endommagé la voiture, j’ai perdu beaucoup de places et j’ai dû passer par le garage. Cela a pratiquement ruiné notre course », a expliqué Norris – qui a marqué ses premiers points en F1 à Bahreïn.

« Je n’avais pas un bon rythme par la suite à cause des dégâts sur le fond plat, mais le rythme de Carlos était très bon. Mis à part les trois meilleures équipes, il semblait être le meilleur de tous les autres. Il y avait donc du potentiel dans la voiture aujourd’hui, mais le contact l’a gâché. »

Sainz a terminé à la 14e place, mais a fini la course pour la première fois de la saison depuis son arrivée à McLaren.

Kvyat a été frappé d’une pénalité de drive-through pour l’incident et s’est ensuite retiré.

Commentaires Facebook