La partie de poker-menteur de Mercedes

Quoi de neuf sur la nouvelle version de la Mercedes W10 ?

Onzième et douzième lors des tests de ce mardi, Lewis Hamilton et le finlandais Valtteri Bottas avaient de grandes attentes concernant les modifications apportées à la Flèche d’argent.

L’équipe de Brackley avait annoncé des mises à jour, mais ce que nous avons vu sur la piste de Barcelone était une véritable révolution. Toto Wolff et ses partenaires aiment créer la surprise après avoir fait croire qu’ils étaient en difficulté.

On peut parler de « version B » de la monoplace anglo-allemande. Cela commence par une nouvelle forme de l’aileron avant et du museau, légèrement plus bas. On note également une meilleure disposition des fentes pour le système dit S-Duct, un système permettant de rendre l’air plus propre et d’améliorer l’extraction de l’air . Les nouveautés concernent aussi les barges et les déflecteurs de flux latéraux, associés à un effilage extrême, grâce à un nouveau système de refroidissement du moteur.

Cela aurait pu être une bonne nouvelle pour Mercedes s’il n’y avait pas eu de problèmes de fiabilité. En effet le Finlandais Valtteri Bottas a été obligé de rester au garage une bonne partie de l’après-midi en raison d’une défaillance du système qui gère la pression d’huile.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agirait pas d’une baisse de pression, mais d’un excès. D’après les rumeurs qui circulent dans le paddock, la panne de la W10 a été provoquée exprès pour que les ingénieurs puissent savoir jusqu’à quel point ils peuvent aller dans l’optimisation de leur livrée. Ce qui pourrait paraître audacieux mais à y regarder de plus près, pas tant que cela.

Si on observe en fait le comportement de Hamilton, par exemple, au cours de ses tests, on comprend que le travail du Britannique se fait par secteurs. Lewis, en fait, comme le montre les chronos, était clairement le meilleur du 3ème partiel, signe sans équivoque que l’équipe anglo-allemande est loin d’avoir des ennuis, elle est en train d’aiguiser ses armes pour se préparer au mieux à ce qui se passera en Australie le 17 mars.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *