Lance Stroll ne veut pas d’une « guerre des mots » avec Williams après les réflexions de Paddy Lowe

Lance Stroll a réagi après que son ancien patron l’a récemment accusé d’être arrivé « trop ​​tôt » en F1.

Stroll, qui a maintenant 20 ans, a passé ses deux premières saisons en F1 chez Williams. L’année dernière, l’équipe britannique, jadis géniale, avait terminé au dernier rang, et le patron technique Paddy Lowe a déclaré que Stroll était « arrivé en F1 trop tôt ».

Interrogé sur les commentaires de Lowe, Stroll – qui est passé à Racing Point pour 2019 – a déclaré qu’il ne souhaitait pas se lancer dans une guerre des mots. « Tout ce que je peux dire, c’est que la voiture était mal née l’année dernière et que les ingénieurs ne savaient pas comment la développer pendant la saison », a déclaré le Canadien au Journal de Montréal.

« Quand j’ai pris part à une séance d’essais deux jours après la dernière course de la saison à Abou Dhabi, j’étais 1,4 seconde plus rapide dans une voiture que je n’avais jamais conduite », a ajouté Stroll. « Je pense que les temps parlaient à Abou Dhabi. Mais c’est une chose du passé« , a insisté Stroll. « Je commence un nouveau chapitre de ma carrière. »

En effet, avant le changement de nom de Racing Point, Force India était un aspirant au milieu de grille en 2018 et Stroll a déclaré que son équipe ferait de « grandes choses » cette année.

« Nous avons une organisation exceptionnelle, ce que nous avons prouvé ces dernières années avec des ressources limitées », a-t-il déclaré. « Nous ne voulons pas être à l’arrière du peloton, ce qui est arrivé trop souvent l’année dernière », a ajouté Stroll, faisant référence à Williams en 2018. « Les podiums sont réalisables. Notre nouvelle équipe a les moyens de battre de nombreuses équipes en F1. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *