Le PDG de Daimler rejette les spéculations sur la sortie de Mercedes F1

Les champions du monde Mercedes ne se préparent pas à se retirer de la Formule 1, a déclaré mercredi le directeur général de Daimler, Ola Kaellenius.

Autocar et le site web racefans.net ont annoncé mercredi que la question de savoir si Mercedes devrait quitter le sport en tant que constructeur serait discutée lors de la prochaine réunion du conseil d’administration de la société mère Daimler. Nous avons publié un article à ce sujet.

« Ce n’est pas vrai », a déclaré M. Kaellenius en marge de la réception annuelle de l’industrie automobile allemande à Berlin, lorsqu’on lui a demandé si Mercedes prévoyait de quitter la F1.

Autocar a déclaré que la prochaine réunion du conseil d’administration était prévue pour le 12 février, mais une source de Mercedes a déclaré à Reuters que ce n’était pas le cas.

Mercedes a remporté les six derniers titres consécutifs de pilotes et de constructeurs, le Britannique Lewis Hamilton poursuivant son septième cette année lors de la dernière saison avant une importante révision des règles. Hamilton a été lié à un futur transfert vers Ferrari dans les spéculations des médias. L’équipe italienne a publiquement avoué avoir discuté avec lui l’année dernière.

L’accord commercial actuel avec les équipes et la Formule 1 expire à la fin de l’année et un nouvel accord doit encore être conclu. Mercedes participe également à la série de Formule E électrique et Daimler investit massivement dans les véhicules électriques.

Le constructeur automobile a averti ce mois-ci que ses revenus avaient diminué de moitié en 2019 et qu’il devait faire face à des charges supplémentaires pouvant atteindre 1,5 milliard d’euros liées à la pollution par le diesel. Autocar a cité des « sources bien placées » suggérant que la décision de quitter la F1 était sérieusement envisagée à Stuttgart.

Mercedes s’est cependant engagée à rester fournisseur de moteurs, McLaren ayant signé pour passer de Renault aux moteurs allemands l’année prochaine.

Le directeur de l’équipe, Toto Wolff, est également actionnaire de Mercedes F1 et a déclaré à la fin de l’année dernière que l’implication future de Daimler dépendrait de la bonne gestion financière de l’équipe.

« Je pense que c’est moi qui suis responsable des activités de course automobile, mais je suis aussi le premier à reconnaître qu’en ces temps de changement dans l’industrie automobile, toutes les activités doivent être examinées », a-t-il déclaré en novembre. « La Formule 1 et les courses automobiles en général sont une activité que nous pensons être puissante, notre ADN de base. La toute première Mercedes était une voiture de course. »

« Je pense que nous devons devenir plus efficaces, je pense que nous devons fournir un dossier commercial solide. Nous devons réduire la contribution de Daimler dans notre exercice, et si nous y parvenons, alors nous serons en Formule 1 pour le long terme ».

Mercedes lancera sa prochaine voiture de F1 le 14 février 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *