Leclerc satisfait par les explications de Ferrari concernant les consignes d’équipe en Chine

Charles Leclerc a déclaré comprendre les explications de Ferrari concernant les consignes de l’équipe lors du Grand Prix de Chine, reconnaissant que ce n’était «pas une situation facile» à gérer.

Leclerc, qui occupait la troisième place, a été invité au 10e tour à laisser passer son coéquipier Sebastian Vettel afin de réduire l’écart de six secondes avec les pilotes Mercedes devant.

Mais Vettel n’a pas réussi à accomplir sa mission et c’est par un concours de circonstances que Leclerc s’est retrouvé sous la menace de Max. Leclerc a terminé cinquième.

Le pilote Monégasque a déclaré immédiatement après la course qu’il attendrait de recevoir une explication des ingénieurs de Ferrari avant de faire un commentaire. Il s’est exprimé lors d’un point de presse quelques heures plus tard.

« Effectivement, nous avons eu la réunion », a déclaré Leclerc. « Ce n’était pas une situation facile. Je luttais avec des pneus. Nous luttions tous les deux. Mais à ce moment-là, on avait juste l’impression que Seb était plus rapide. »

« Mais évidemment, ayant été derrière moi pendant quelques tours, il a aussi endommagé ses pneus et quand il est passé devant, ses pneus ont probablement aussi été endommagés. »

Lorsqu’on lui a demandé s’il était satisfait de l’explication de Ferrari, Leclerc a répondu: « Oui. Je veux dire, ouais. »

Le patron de l’équipe, Mattia Binotto, a déclaré que Ferrari avait exploré toutes les options pour empêcher les pilotes Mercedes de s’échapper devant, avant de décider de passer la consigne.

« C’est toujours difficile de juger. Nous avons tout essayé pour ne pas perdre de temps sur la Mercedes », a déclaré Binotto. « C’était la seule chance que nous avions. Nous avons essayé, cela n’a pas fonctionné, mais il semblait que c’était bien de donner cette chance à Seb. Je pense qu’en tant qu’équipe, nous avons fait tout ce que nous pouvions. »

Ferrari a 57 points de retard sur Mercedes dans le championnat des constructeurs après trois courses. Vettel a déjà 31 points de retard sur Lewis Hamilton en tête du classement des pilotes.

Commentaires Facebook