Les changements de règles tombent bien pour Kubica

Robert Kubica a déclaré que les changements de règles introduits pour la saison 2019 arrivent au moment « idéal » pour son retour en Formule 1.

Kubica participera au championnat de F1 pour la première fois depuis 2010, après avoir été associé à George Russell au sein de Williams pour la saison prochaine.

Les voitures 2019 seront dotées de nouveaux ailerons, de nouveaux conduits de freins et de déflecteurs , dans le cadre d’un ensemble de changements de règles aérodynamiques visant à faciliter le suivi des voitures.

« J’ai beaucoup d’expérience en F1, donc je sais ce qu’il faut pour être un bon pilote de F1. Je n’ai pas peur de ça », a répondu Kubica à la question de savoir ce qu’il attend de son retour. « Je sais que cela nécessite beaucoup de travail et de dévouement et je suis prêt à relever le défi. D’un point de vue technique et du pilotage, nous aurons des essais en hiver. Donc, nous serons prêts en Australie. C’est une histoire différente quand vous venez tester à la fin de l’année, en comparaison avec les pilotes qui connaissent déjà les voitures et les pneus. En 2019, nous partons tous de zéro, je n’ai donc pas peur de m’être absenté pendant huit ans. Je suis impatient. Je sais ce que ça prend et ce que je dois faire. Si je fais bien mon travail, je suis sûr que tout le monde sera heureux. »

Kubica a bien failli occuper un baquet chez Williams en 2018 avant que l’équipe ne décide de recruter Sergey Sirotkin aux côtés de Lance Stroll. Il a rejoint l’équipe en tant que pilote de réserve et de développement.

« Plus vous avez d’expérience, plus vous avez confiance en vous et plus vous êtes prêt », a ajouté Kubica. «J’étais prêt en janvier [2018], mais cette année m’a donné plus de temps pour apprendre. C’est vrai que conduire une voiture de F1 lors des essais est utile, mais ce n’est là qu’on apprend tout.

« Je devrai donc découvrir beaucoup de choses en début d’année. «Il s’agit plus de découvrir que d’apprendre, car tous les pilotes ce sera de nouvelles voitures, des nouveaux pneus, et de nouveaux systèmes. « Je pense que c’est un moment parfait pour moi et c’est pourquoi j’ai décidé d’y aller

« Je me sens prêt. Nous devons être réaliste et nous savons que ce ne sera pas facile.

« Entrer dans la Formule 1 a été un défi de taille. Ce sera probablement un défi encore plus important, du point de vue sportif, pour être sûr de livrer le résultat attendu. « Mais je n’ai pas peur du tout, je suis prêt et enthousiaste et cela me donne une motivation supplémentaire.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire