Les deux pilotes de F1 qui ont besoin de muscler leur jeu en 2019

Nico Hulkenberg et Romain Grosjean ont été les piliers de la grille de la Formule 1 pendant plus d’une décennie, totalisant plus de 300 départs en Grand Prix.

C’est une saison cruciale pour les deux pilotes, le premier a une occasion de prouver sa valeur après l’arrivée d’un prestigieux concurrent mais c’est un couteau à double tranchant. Pour le second une chance de se racheter à une saison difficile qui rappelle ses débuts et sa peur de se retrouver sans volant.

1- Nico Hulkenberg

À la lumière de la décision surprenante de Daniel Ricciardo de rejoindre Renault, la neuvième saison de Hulkenberg sur la grille comporte le plus grand risque de sa carrière.

L’Allemand, qui détient le record peu enviable du nombre de départ sans avoir été classé parmi les trois premiers, affronte l’Australien qui compte sept victoires en Grand Prix et est l’une des personnalités les plus populaires du sport.

Alors que le constructeur français reste privée de victoire et de course au titre, Hulkenberg, qui a rejoint l’équipe Enstone en 2017, doit affirmer son expérience avec l’équipe dès le départ et se concentrer rapidement pour rivaliser avec Ricciardo.

La prochaine réglementation, attendue depuis longtemps par le monde de la F1, sera opérationnelle en 2021. Elle représente l’occasion la plus réaliste pour l’équipe de s’immiscer sur les territoires de Mercedes et Ferrari, de sorte que la rivalité au sein de l’équipe sera le principal critère d’évaluation.

Ainsi, le pilote âgé de 31 ans – qui va terminer son contrat à la fin de cette saison – doit démontrer son potentiel futur, indépendamment de victoires ou de podiums improbables, lors des premières courses, s’il veut profiter d’un levier pour négocier un renouvellement qui lui donne la chance d’être à l’avant-garde.

Au lieu de cela, il a la réputation de quelqu’un de solide comme le roc si ce n’est spectaculaire, mais incapable de franchir la étape suivante.

2- Romain Grosjean

Quant à Grosjean, il entame sa quatrième saison chez Haas avec la ferme intention de délivrer des résultats cohérents pour assurer son avenir dans le sport, après avoir été battu à plate couture par son coéquipier Kevin Magnussen la saison dernière.

Le Français a connu une triste ouverture au troisième tiers de sa saison 2018 et la récente série de documentaires Drive to Survive Netflix a rendu publiques des tensions autour de ses erreurs répétées.

Cela rappelait ses spectaculaires accrochages de 2012 menant à une suspension d’une course, ce qui a finalement coûté à l’équipe une quatrième place au classement des constructeurs.

Les indications sont que Grosjean possède la vitesse brute dont peu de joueurs jouissent sur la grille. Malheureusement, la mise en pratique a été rare et cela est frustrant tout le monde. Il passe pour un pilote doté de tout le talent nécessaire mais incapable de réaliser son potentiel.

Agé de 32 ans, Grosjean doit retrouver rapidement sa forme de 2013, alors qu’il était le seul pilote à se rapprocher de Sebastian Vettel vers la fin de la saison.

Haas aura du mal à battre Renault. Pourtant, face aux menaces des autres équipes de milieu de grille, il doit apporter régulièrement des points.

Le Français a plus à perdre que l’Allemand mais cela ne présage pas de ce que sera la réputation de Hulkenberg à l’issue de la saison. S’il se montrait à la hauteur et triomphait de Ricciardo, quelques-uns se gratteraient la tête pour se poser des questions.

Laisser un commentaire