Magnussen veut que la F1 cesse la « grosse blague » de l’économie de carburant

Kevin Magnussen espère que les méthodes «extrêmes et ridicules» d’économie de carburant de la F1 seront éliminées par l’introduction de nouvelles règles en 2019.

Le Danois a exprimé sa frustration en surnommant le sport « Formule Fuelsaving » après avoir été disqualifié du Grand Prix des États-Unis l’an dernier pour avoir dépassé la consommation de carburant maximale autorisée pendant la course.

Pour la saison à venir, cette limite a été augmentée de 5 kg et Magnussen espère que la révision permettra aux pilotes d’attaquer davantage, ainsi que l’approche prudente adoptée par Pirelli pour ses gammes de pneus 2019.

« Nous avons un peu plus de carburant, ce qui est une bonne chose », a déclaré Magnussen lors de la présentation de la Haas jeudi à Londres.

« La chose la plus frustrante est d’économiser trop de carburant. Un peu d’économie c’est bien, il y a toujours eu un peu d’économie de carburant en F1, mais pour moi, économiser le carburant de la façon dont nous avons dû le faire l’année dernière est une blague. »

« Le problème des pneus est une autre chose. Au Mexique, cela ne fonctionnait tout simplement pas pour nous. Nous avions huit secondes de moins que ce que nous pouvions faire avec un nouveau pneu en course, et c’est aussi très frustrant. J’espère seulement que nous n’auront pas à gérer ce genre de scénarios extrêmes où vous ne courez plus. »

« Il est un peu stupide de devoir gérer de manière aussi extrême et ridicule que nous avons dû le faire plusieurs fois, qu’il s’agisse de carburant ou de pneus. J’espère que cette situation est modifiée. « 

Son coéquipier Romain Grosjean, de Haas, a déclaré qu’il était difficile de prédire l’impact que les nouvelles règles – y compris les modifications de la réglementation aérodynamique – auront sur la course, les points de vue divergents étant exprimés par les équipes de haut en bas.

« J’ai déjà dit que je n’étais pas très optimiste quant aux changements qui permettraient d’améliorer les courses, mais j’espère me tromper, j’espère que les courses vont être meilleures », a expliqué Grosjean. « Plus de carburant, oui, mais la voiture va-t-elle avoir plus de traînée à cause des ailerons plus larges? Alors nous allons être dans la même situation sur certains grands prix. »

Le Français a ajouté qu’il savait comment se comportait le nouvel aileron avant plus large et plus simple après l’avoir testé sur le simulateur de Haas, bien qu’il ait refusé de changer de position quand on lui demandait plus de détails sur l’effet que cela pourrait avoir sur la course.

« C’est un grand jeu vidéo », a-t-il déclaré. « Tant que la voiture n’est pas sur le circuit et que vous pouvez confirmer la corrélation, il est très difficile de tout en extraire. Nous l’avons mis en marche, avons couru, vu ce que nous devons voir et je pense que la prochaine étape importante consiste à obtenir la corrélation des circuits pour voir si elle est réelle ou non.

« Nous sommes encore à un stade précoce du simulateur, mais je ne peux pas vous dire exactement à quoi ça ressemblera. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *