Mais que se passe-t-il exactement chez Williams ?

Williams a rapporté que Paddy Lowe, l’actuel directeur technique de l’équipe, est parti en vacances pour des raisons personnelles. Personne, cependant, n’ignore le fait qu’il était le responsable des projets FW41 et FW42 – les deux plus gros échecs de l’écurie.

Le départ en vacances de Paddy Lowe 11 jours avant la première course ne signifie rien de bon pour l’équipe. La décision de se séparer du directeur technique Britannique, avec une telle expérience, est sans aucun doute le signe que l’écurie a de très gros problèmes. La Williams est loin de la concurrence, mais contrairement à la monoplace de l’année dernière, elle laissait espérer un développement tout au long de la saison. Du moins c’est ce que Lowe avait dit, mais c’était avant qu’il prenne des « congés ».

Cependant, tout indique que dans les prochaines semaines, on verra un message concernant la fin de la coopération avec le Britannique, responsable de toute la division technique depuis 2017.

Dans l’ensemble, il peut être inquiétant de constater que presque toutes les personnes responsables du travail sur la voiture ont quitté l’équipe. Le principal problème sera de trouver le successeur de Lowe, car l’équipe manque actuellement de personnes possédant l’expérience requise. Si l’équipe de Grove souhaite engager quelqu’un d’une autre équipe, elle devra prendre en compte les clauses de non concurrence du contrat pour des postes aussi importants.

Williams n’a pas le temps d’attendre un nouveau directeur technique. Il existe également la possibilité d’employer quelqu’un en dehors de l’environnement actuel de la Formule 1. La question reste cependant de savoir si Claire Williams fera un tel pas maintenant.

La question de trouver un nouveau directeur technique est juste un des problèmes auxquels Williams est confronté.

Lowe laisse derrière lui un gâchis que quelqu’un d’autre devra réparer. Les tests de pré-saison montrent que la voiture est la plus lente de toute la grille. Il existe des informations selon lesquelles la FIA [Fédération internationale de l’automobile] exige des modifications de conception avant le week-end prochain en Australie après que Williams a enfreint les règlements techniques.

Personne ne semble vouloir admettre que la Williams pourrait manquer la première course de la saison à Melbourne. L’autre scénario envisagé est que l’écurie n’aligne qu’une des deux voitures en raison du manque de pièces.

Claire Williams va donc faire face à une tâche difficile. En tout juste un an, presque tout le département technique de l’équipe a changé. La voiture n’était pas encore prête pour les tests de pré-saison, durant lesquels il y avait un déficit de pièces de rechange. Robert Kubica affirme qu’il se sent préparé à seulement 20% pour l’Australie.

La situation semble très grave et la chef d’équipe doit s’en occuper le plus tôt possible pour ne pas perdre une autre saison. Les conséquences d’un tel échec seraient beaucoup plus graves que celles avec lesquelles l’équipe a été confrontée lors de la dernière pause hivernale.

Commentaires Facebook

1 thought on “Mais que se passe-t-il exactement chez Williams ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *