Max Verstappen ne s’inquiète pas de la fiabilité de Red Bull-Honda

Max dit qu’il préférerait que le moteur Honda soit rapide et peu fiable que « toujours lent »; Red Bull échange Renault contre Honda pour 2019

Max Verstappen a déclaré qu’il ne voyait pas d’inconvénient à ce que son moteur Honda « explose » de temps en temps la saison prochaine, à condition qu’il ait davantage de possibilités de gagner des courses.

Red Bull met fin à son partenariat avec Renault pour passer à Honda et Verstappen est déjà impatient de débuter la saison 2019, indiquant à Sky F1 que les nouveaux partenaires moteurs de l’équipe ont déjà plus de puissance.

La fiabilité de l’unité de puissance Honda suscite néanmoins des inquiétudes: Toro Rosso a écopé plus de pénalités sur la grille que n’importe quelle autre équipe en 2018, tandis que Pierre Gasly a abandonné lors du GP d’Abu Dhabi.

Verstappen insiste sur le fait qu’il n’est pas inquiet. 

« Je pense que cette année a déjà été plutôt bonne », a-t-il déclaré à Simon Lazenby et Nico Rosberg, de Sky F1. « Ils ont pris beaucoup de moteurs simplement parce qu’ils le pouvaient, parce qu’ils étaient à l’arrière ou que quelque chose s’est passé. Je préfère, peut-être, gagner une course et ensuite exploser dans une course que d’être constamment lent. »

Verstappen a remporté deux courses en F1 2018, terminant la saison sur cinq podiums consécutifs. L’optimisme ne cesse de croître pour le partenariat Red Bull-Honda avec les anciens champions du monde convaincus qu’ils peuvent rejoindre Mercedes et Ferrari dans la bataille aux titres de F1 avec plus de puissance moteur.

« La RB14 est l’un des meilleurs châssis que nous ayons jamais fabriqué », a déclaré Christian Horner, directeur de Red Bull, à Abou Dhabi.

Auront-ils cette puissance de la part d’une équipe Honda qui a connu trois années de difficultés avec McLaren?

« Tout cela semble très prometteur, mais je veux être réaliste », a déclaré Verstappen. « Tout d’abord, nous avons encore besoin de construire une voiture, puis le moteur doit être fiable et puissant. »

Verstappen a également révélé que Adrian Newey, le gourou de la technologie de Red Bull – le concepteur d’un record de 10 voitures gagnantes du championnat des constructeurs – était « très impliqué » dans le châssis de l’équipe pour la saison prochaine.

« C’est une très bonne chose », a ajouté Verstappen.



Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *