Max Verstappen refuse de regarder le nouveau documentaire « Drive to Survive » sur Netflix

Max Verstappen a affirmé qu’il ne regardera pas le nouveau documentaire détaillant les incidents survenus dans les coulisses de la saison de F1 de 2018 car il ne pouvait pas contrôler la façon dont il est décrit.

Le nouveau documentaire Netflix, ‘F1: Drive to Survive’, contient de nombreuses images inédites de la saison dernière. Red Bull et ses deux pilotes prennent la majorité du temps d’antenne avec les divers incidents dans lesquels ils ont été impliqués, notamment en Azerbaïdjan.

L’émission fait régulièrement référence à la relation entre Verstappen et Ricciardo et à la façon dont le pilote actuel de Renault semble tomber de plus en plus dans l’ombre de son jeune coéquipier.

Alors que Ricciardo est représenté avec sa famille tout au long de sa décision surprenante de quitter Red Bull, Verstappen est principalement présenté lors d’un épisode concernant le Grand Prix de Monaco, où les deux pilotes ont eu des week-ends très différents.

Le Néerlandais est entré dans le week-end en tant que favori pour la victoire, avant de détruire sa voiture aux essais et de rater la qualification. Il est parti du fond de la grille et Ricciardo, de son côté, s’est qualifié en pole et a gagné.

Pendant les célébrations, Verstappen a l’air abattu, affirmant que la victoire aurait dû être la sienne, semblant ainsi jouer le mauvais perdant par rapport au portrait en chevalier blanc de Ricciardo.

Cependant, Verstappen a insisté sur le fait que tout pilote qui aurait été heureux à sa place n’aurait pas été un véritable compétiteur et que la façon dont il est présenté est une raison pour laquelle il n’est pas fan du dernier spectacle de Netflix.

« C’est pour ça que je n’aime pas le documentaire », a-t-il déclaré en à FoxSports, « Parce que vous ne pouvez pas contrôler ce qui est diffusé. Je suppose qu’il est tout à fait normal qu’un pilote soit mécontent si vous êtes dans une telle situation, sinon vous devriez rester à la maison. »

« Honnêtement, je n’aime pas trop regarder en arrière l’année dernière, c’est déjà du passé. J’imagine que c’est la raison pour laquelle je ne regarde pas non plus le documentaire parce que je ne suis pas intéressé par ce qui s’est passé l’année dernière, j’aime simplement regarder vers l’avenir car il y a beaucoup d’excellentes opportunités à saisir. »

Laisser un commentaire