Mercedes se prépare à une réunion de crise pour décider si elle quittera la F1

Le conseil d’administration de la société mère de Mercedes, Daimler, se réunira dans deux semaines pour décider de l’avenir de son équipe de Formule 1 après la saison 2020.

RaceFans, dans le cadre d’une enquête conjointe avec Autocar, a appris qu’une réunion aura lieu le 12 février. Le contrat actuel de Mercedes pour participer à la F1 expire à la fin de cette saison.

Le départ de Mercedes soulèverait des questions relatives à l’avenir de ses pilotes, notamment le champion du monde en titre Lewis Hamilton, et son usine de construction de châssis à Brackley.

Alors que le programme de F1 de Mercedes a connu un succès retentissant – l’équipe a remporté les championnats des pilotes et constructeurs au cours de chacune des six dernières saisons – plusieurs signes indiquent une sortie probable pour l’étoile à trois branches.

La société mère de Mercedes, Daimler, subit des pressions croissantes pour réaliser des économies. L’année dernière, ils ont annoncé un manque à gagner de plusieurs milliards d’euros et un plan de licenciement de plus de 10.000 employés.

La société a dépensé des milliards pour son programme F1 depuis la résurrection de son équipe F1 d’usine il y a 10 ans. Elle en a récolté les fruits en termes de trophées et de marketing tout en dominant les six dernières saisons. Le départ de l’équipe qui domine la F1 depuis 2014 aurait un effet profond sur le sport.

L’entreprise de moteurs de marque Mercedes, basée à Brixworth, devrait poursuivre sa participation à la F1, qui remonte à 1994. Elle a déjà des contrats pour fournir des unités de puissance à McLaren et Williams en 2021, ce dernier contrat courant jusqu’à la saison 2025.

Elle peut également continuer à fournir des unités de puissance à Racing Point et à celui qui prendra le contrôle de l’ancienne équipe Mercedes. Toutefois, des développements récents indiquent que ces deux éléments pourraient être étroitement liés.

Des sources ont suggéré que l’actuel directeur de Mercedes, Toto Wolff, actionnaire de l’écurie, pourrait s’associer au propriétaire de Racing Point, Lawrence Stroll, qui, le mois dernier, a été décrit comme envisageant d’investir dans Aston Martin. Cela ouvrirait la voie à l’ancienne équipe Mercedes, qui serait rebaptisée Aston Martin en 2021.

Les membres du conseil d’administration de Daimler ont assisté au Grand Prix d’Abu Dhabi qui a clôturé la saison à Yas Marina l’année dernière. Britta Seeger, responsable du marketing et des ventes des voitures Mercedes-Benz, a rejoint Hamilton sur le podium après la 15e victoire de l’équipe sur les 21 courses de la saison.

La destination de Hamilton en 2021 faisait déjà l’objet de spéculations avant que les nouveaux détails sur la situation de Mercedes ne soient connus. Un poste potentiel est à pourvoir chez Ferrari aux côtés de Charles Leclerc l’année prochaine. Si Mercedes retire son soutien à son équipe d’usine, cela augmenterait les chances d’un rapprochement entre le pilote actuel le plus célèbre du sport et son équipe la plus historique.

Aston Martin a refusé de commenter cette histoire ; Mercedes a été contactée pour une réaction.

Source : Racefans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *