Nico Rosberg explique à Valtteri Bottas comment battre Lewis Hamilton

Lewis Hamilton pourrait bien affronter le pire face à son coéquipier Mercedes, Valtteri Bottas, cette saison.

C’est le verdict surprise de l’ancien champion de F1, Nico Rosberg, qui a révélé que Bottas avait besoin d’un bon début de saison pour déstabiliser Hamilton.

Lewis Hamilton, favori pour remporter le Championnat du monde des pilotes en 2019, devance Sebastian Vettel et Max Verstappen. Il espère peut-être que Bottas le soutiendra dans sa quête, une fois de plus après avoir bénéficié du soutien de l’équipe Mercedes l’année dernière.

Rosberg, qui a battu son coéquipier Hamilton au championnat des pilotes de F1 en 2016, a laissé entendre que Valtteri Bottas pourrait compromettre les chances du quintuple champion du monde.

Le Grand Prix d’Australie le mois prochain sera l’occasion idéale pour lui de poser les jalons pour la saison à venir. « Si [Bottas] a un bon départ et que Lewis perd une partie de sa motivation, ce qui lui arrive parfois, beaucoup de choses peuvent changer », a déclaré Rosberg à l’agence de presse allemande DPA.

La nouvelle voiture W10 de Hamilton et Bottas a été dévoilée par Mercedes mercredi avant une course de shakedown à Silverstone.

Le directeur technique de Mercedes, James Allison, a expliqué comment lui et son équipe avaient assuré à la voiture une avancée supplémentaire par rapport à celle avec laquelle Hamilton avait remporté son cinquième titre l’an dernier.

« La prise en main de la W09 a été une grande amélioration par rapport à la W08 », a déclaré Allison. « Nous avons réussi à être compétitifs sur les pistes qui nous avaient tourmenté ces dernières années. Malgré cette amélioration, nous n’étions toujours pas aussi performants que certains de nos concurrents pour préserver les performances des pneus arrière. »

« Nous avons travaillé dur sur les caractéristiques de suspension et d’aérodynamisme pour livrer une voiture qui sera beaucoup plus douce avec ses pneus – assez, nous l’espérons, pour nous permettre d’être compétitifs à toutes les phases de la course et à chaque piste du calendrier. »

« Même si la limite de poids minimum a été augmentée de 10 kg pour 2019, la réduction de poids reste un véritable défi pour la génération actuelle de voitures de F1. Les composants qui, à notre avis, ont été rongés jusqu’à l’os en 2018 ont été prélevés un à un et soumis à une nouvelle analyse agressive pour en réduire le poids. »

« Certains composants ont perdu un gigantesque poids d’un demi-kilo, d’autres quelques grammes seulement, mais chacune de ces victoires représente une poignée de kilos réinvestis dans l’aérodynamique, la suspension et le bloc d’alimentation pour apporter la performance. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *