Pilotes et écuries de F1 invités à aider Pirelli à choisir ses pneus de course pour 2019

Pirelli a invité les équipes et les pilotes à l’aider à choisir les mélanges de pneus à mettre à disposition pour le début de la saison de Formule 1 de 2019.

La société italienne a été critiquée par plusieurs équipes et pilotes depuis que la F1 a demandé à Pirelli de produire des pneus à forte dégradation. Après avoir essuyé des reproches pour la surchauffe et la formation de cloques sur ses nouveaux composés plus tendres pour 2018 (saison marquée par plusieurs courses de gestion extrême des pneus), Pirelli a pris des mesures pour obtenir plus d’informations des pilotes et des équipes. Le directeur de Pirelli F1, Mario Isola, a rejoint un collectif de pilotes au Grand Prix au Brésil et a poursuivi dans ce sens en sollicitant davantage de contributions au processus de sélection des composés.

Traditionnellement, Pirelli utilise ses propres simulations pour indiquer à la FIA quels trois composés elle souhaite mettre à disposition pour chaque course.

« Pour la sélection, nous essayons d’impliquer les équipes et les pilotes », a déclaré Isola.« Nous aimerions avoir l’avis des experts, ce sera un peu plus compliqué, mais nous ferons de notre mieux pour faire le meilleur choix. »

Isola a déclaré que Pirelli ne cherchait pas à changer la façon dont la F1 établit ses règles et ses exigences mais souhaitait que davantage de personnes soient impliquées pour le retour d’expérience. Il a également expliqué que Pirelli éviterait de se laisser influencer par des équipes dotées d’agendas, car il dispose de ses propres données et consulte à la fois les responsables de la FIA et de la F1 – et qu’il existe de toute façon un nombre limité d’options.

« Il est intéressant de voir  la tendance si nous impliquons des équipes et des pilotes », a déclaré Isola. « Nous aurons des retours différents, mais ma question ne consistait pas seulement à me donner des retours sur ce que vous estimiez être le meilleur choix , mais également à savoir pourquoi? « . Si vous faites partie de l’équipe A et que vous dites » Pour l’Australie, je suggère les composés 2/3/4 « , expliquez-moi la raison derrière cela. Est-ce parce que vous croyez être plus fort, ou avez plus de stratégies, ou quoi? J’espère avoir les retours. Ce n’est pas une obligation. C’est juste une façon de travailler ensemble et de voir le résultat. »

Pirelli doit nommer ses composés pour l’ouverture de la saison 2019 en Australie d’ici le jeudi 6 décembre.

Les équipes devront faire leurs sélections pour les tests de pré-saison pour Melbourne, ainsi qu’une sélection préliminaire pour le reste des cinq premiers grands prix, d’ici le 13 décembre. Isola a d’abord exprimé le souhait de mieux dialoguer avec les pilotes après sa participation à la réunion du GPDA au Brésil, même s’il a concédé que ce serait difficile. « Il est important qu’au moins trois, quatre ou cinq fois au cours de l’année, nous passions une demi-heure ou une heure, ou ce dont nous avons besoin, pour comprendre ce dont les pilotes ont besoin et travailler dans le sens suggéré par le président », at-il dit. « Nous n’avons pas à oublier les pilotes. Il est important qu’ils soient pris en compte. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire