Räikkönen espère qu’Alfa Romeo va maintenir sa dynamique en 2019

Kimi Räikkönen espère qu’Alfa Romeo Racing pourra poursuivre l’incroyable rythme de développement qu’elle a connu tout au long de la saison de Formule 1 2018.

Environ 18 ans après sa dernière course pour l’ex équipe suisse Sauber, Räikkönen est revenu à la formation qui lui avait permis de faire ses débuts en F1 en 2001.

Cette décision constitue un échange standard avec Charles Leclerc, qui a obtenu une promotion au sein de l’équipe complète de la Scuderia Ferrari grâce à une saison de rookie très impressionnante.

Avant le Grand Prix d’Australie ce week-end, Räikkönen s’est abstenu de prédire où Alfa Romeo serait sur la grille. « Il y a toujours une certaine incertitude lorsque vous vous dirigez vers la première course de la saison. Vous pouvez même parler de mystère », a déclaré Räikkönen. « Tout est possible. Le milieu de grille est serré et nous ne pouvons pas prédire où nous en sommes pour le moment. »

Grâce à un lien étroit avec Ferrari, Sauber a enregistré une nette amélioration par rapport à ses performances de 2017 qui les ont conduit à terminer en bas du championnat des constructeurs.

Le package 2018 amélioré leur a permis de devancer Williams Racing et la Scuderia Toro Rosso et de marquer 43 points de plus, grâce notamment à Leclerc. Le lien avec le programme junior de Ferrari est maintenu grâce à Antonio Giovinazzi, finaliste de la série GP2 2016, qui hérite du siège de Marcus Ericsson.

Räikkönen a exprimé son souhait qu’à Alfa Romeo poursuive dans sa lancée avec la C38, techniquement intrigante, une voiture prometteuse lors des essais d’hiver sur le Circuit de Barcelona-Catalunya. « Nous avons beaucoup de travail devant nous », a ajouté le Finlandais. « Mais l’équipe a connu un développement massif l’année dernière et je suis confiant que nous pourrons prendre un bon départ à Melbourne. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *