Renault prêt à « attaquer » avec Daniel Ricciardo

Renault a déclaré que Daniel Ricciardo avait confiance en ses projets d’avenir.

Alors que l’écurie française souhaite se jeter dans « la bataille » à partir de 2019, l’arrivée de Ricciardo dans l’équipe Enstone de son rival Red Bull représente le changement de pilote majeur de la saison dernière.

Renault entame sa quatrième saison en tant que constructeur et le directeur exécutif Marcin Budkowski, estime que la décision de Ricciardo de les rejoindre reflète bien les ambitions de l’équipe.

« C’est un grand plaisir d’avoir quelqu’un comme Daniel qui décide de nous rejoindre, ce qui témoigne de la confiance accordée au projet, de ce que nous essayons de réaliser », a déclaré Budkowski à Sky Sports News.

« Le jour où il a été annoncé ici, tout le monde était très excité. Il sera accompagné par Nico [Hulkenberg], qui a connu deux très bonnes saisons. Nous avons l’un des meilleurs duo sur la grille. « 

La quatrième place de Renault en 2018 dans le championnat constructeurs était une amélioration de deux places par rapport à l’année précédente, mais l’écart par rapport aux trois premiers, Mercedes, Ferrari et Red Bull est resté considérable.

Budkowski a déclaré que la progression dans le classement général était « tout à fait conforme à nos objectifs », mais que « le défi consiste maintenant à réduire l’écart par rapport au top trois ».

« Lorsque Renault a décidé de revenir en Formule 1 et d’acheter l’équipe à Enstone, il y avait un plan sur six ans », a-t-il déclaré. « Les trois premières années ont été trois années de reconstruction et les trois années suivantes ont été qualifiées d’attaques de trois ans. Par attaque, cela signifie aller se battre avec les meilleurs. »

« Nous avons donc fait les trois années de reconstruction, nous sommes à peu près là où nous voulons être en termes de reconstruction de l’équipe, tant du point de vue de l’infrastructure que du point de vue humain avec un gros recrutement effectué. »

« C’est maintenant dans trois ans que nous nous attendons à rattraper progressivement les trois premiers et à les défier pour remporter des victoires et, espérons-le, des championnats. »

Renault va profiter des nouvelles règles.

Les voitures de F1 auront une apparence différente en 2019 en raison des changements de règles aérodynamiques visant à augmenter les opportunités de dépassement. Budkowski pense que les équipes de milieu de grille ont une occasion de se rapprocher du top 3.

« Ils simplifient beaucoup les voitures et nous avons donc perdu beaucoup de performances au départ – je pense que c’est le cas pour tout le monde – mais nous avons repris une bonne partie de cette performance », a déclaré Budkowski.

« Nous pensons que les meilleures équipes auront perdu plus que nous, probablement, par définition, parce qu’elles étaient meilleures, plus optimisées et avaient tiré davantage de performances de leur plate-forme aérodynamique. »

« Mais elles sont également mieux équipées pour le récupérer plus rapidement car elles ont des structures plus grandes, plus de ressources et ils ont la compréhension et l’expérience qui leur ont permis d’atteindre ce niveau d’optimisation. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *