Renault soupçonne un autre échec du MGU-K pour Hulkenberg

Renault confirme que Nico Hulkenberg a été victime d’une défaillance présumée du MGU-K : les problèmes de fiabilité du constructeur français se poursuivent

Hulkenberg et Daniel Ricciardo n’ont pas réussi à terminer la dernière fois à Bahreïn avec des problèmes liés au MGU-K qui ont déclenché une vaste enquête de Renault avant le Grand Prix de Chine.

Toutes les voitures de F1 motorisées par Renault devaient adopter une nouvelle spécification du MGU-K afin de résoudre le problème de leur manque de fiabilité, mais à seulement 16 tours de course en Chine, Hulkenberg a signalé une baisse de puissance du moteur qui l’a contraint à abandonner.

« C’est clairement une course très décevante pour nous aujourd’hui. C’était un début de course difficile, j’ai perdu une position et c’était difficile de suivre les voitures« , a déclaré Hulkenberg. « Nous nous sommes engouffrés dans le trafic, mais j’ai ressenti une perte de puissance. »

« Nous avons fait de notre mieux pour résoudre le problème, car cela ressemblait à un problème logiciel, mais ce n’était pas possible et nous avons dû nous garer. Nous examinons la question, mais cela ressemble à un problème lié au MGU-K. Nous avons des choses sur lesquelles nous devons travailler avant la prochaine course, mais nous allons tout regarder en détail et revenir plus forts. »

Le patron de Renault, Cyril Abiteboul, confirme la poursuite des investigations sur le problème mécanique car il espère remédier à son manque de fiabilité avant la prochaine course, le Grand Prix d’Azerbaïdjan, dans deux semaines.

« Nico a malheureusement abandonner à cause d’un problème lié au MGU-K que nous étudierons plus en détail après ce week-end », a déclaré Abiteboul. « Nous allons regarder le week-end dans son ensemble et notre objectif est de nous concentrer sur la prochaine course. »

Commentaires Facebook

1 thought on “Renault soupçonne un autre échec du MGU-K pour Hulkenberg

Comments are closed.