Sebastian Vettel : « Je n’étais pas au sommet de mon art en 2018 »

Sebastian Vettel admet qu’il n’était pas « au top  » cette saison par moments, mais il sait où Ferrari et lui vont devoir s’améliorer pour 2019.

Vettel a mené le championnat après 10 courses cette année, mais est tombé derrière le pilote Mercedes Lewis Hamilton et n’a gagné qu’une fois sur les neuf grand-prix après la pause estivale. L’Allemand, qui n’a pas remporté de titre depuis Red Bull en 2013, a commis plusieurs erreurs importantes, notamment une sortie alors qu’il était en tête du peloton en Allemagne et un tête-à-queue en raison de contacts aux États-Unis, en Italie et au Japon.
Vettel a déclaré: « Naturellement, je ne peux pas nier avoir fait des erreurs. Sachant à quelle vitesse les choses peuvent aller mal, à quelle vitesse les choses auraient pu se passer différemment cette année, je dois passer en revue plusieurs faits. « Je pense que je sais ce que je dois faire. Avec le recul, je peux dire que je n’ai pas toujours été au sommet de ma forme.

« Je pense que je peux être meilleur que ce que j’ai été parfois cette année. »

Vettel a remporté cinq courses au total contre Hamilton, mais les erreurs de Vettel ne sont pas la seule raison pour laquelle le championnat s’est éloigné de lui. Quatre des six victoires de Ferrari se sont réalisées pendant les 10 premiers grands prix, mais Monza marque le tournant de la saison. Vettel a percuté Hamilton au premier tour, puis le développement de la voiture a pris une mauvaise direction.
« Nous avons fait un pas en arrière vers la fin de l’année, ce qui nous a permis d’être à nouveau plus compétitifs, mais je pense que nous avons compris ce qui n’allait pas », a déclaré Vettel. « Je pense que nous avons tiré beaucoup de leçons, ce fut une année difficile en général. Je pense que l’équipe est forte et qu’elle a un gros potentiel. Le décès de notre président, M. [Sergio] Marchionne, a évidemment eu un impact et a été difficile à gérer. C’est à nous de regarder dans les moindres détails et de nous assurer de former un groupe plus fort. »

La saison 2018 a été statistiquement la meilleure pour Ferrari depuis 2008, aidée par le retour de Kimi Raïkkonen en forme.

Vettel a déclaré qu’il était important de ne pas négliger les aspects positifs. « Nous avons également eu beaucoup où nous avons bien exploité la voiture et le package et j’ai senti que je faisais tout ce que je pouvais », a-t-il déclaré. « J’étais heureux avec ça. Nous avons un peu de temps pour digérer et analyser. Je ne pense pas avoir besoin de changer radicalement les choses, mais je peux certainement m’adapter et devenir plus fort. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire