Sebastian Vettel surpris par la première ligne Ferrari à Suzuka.

Vettel et Leclerc, qui ont eu du mal à rivaliser avec Mercedes vendredi à Suzuka, admettent leur surprise après avoir verrouiller la première ligne pour Ferrari.

Image: MSI

Vettel a décroché sa cinquième pole position à Suzuka après avoir battu Leclerc de deux dixièmes de seconde lors de la séance de qualifications, laissant derrière lui Valtteri Bottas et Lewis Hamilton en P3 et P4 sur la grille.

Le résultat est arrivé après que Ferrari a eu du mal à suivre le rythme de Mercedes pendant les essais de vendredi, avec des conditions de piste très différentes après le passage du typhon qui a laissé un ciel ensoleillé et des vents violents.

« Les conditions étaient très différentes de celles de vendredi, mais l’essentiel, c’est que le soleil se soit levé, que les gens soient contents », a déclaré Vettel. « Je pense que nous avons été assez surpris, pour être honnête. On ne s’attendait pas à ça, à avoir le premier rang. Tellement heureux. »

« C’était incroyable, la voiture était si légère, et nous avons eu un vent de face sur les ‘S’, et dans ces conditions, la voiture se comporte mieux. Je ne pense pas avoir utilisé les freins à part dans le virage 2 ! C’était incroyable. J’ai vraiment apprécié, mais ce n’est qu’une partie du travail fait. Nous attendons avec impatience cet après-midi. »

C’était la première fois que Vettel surclassait Leclerc depuis le Grand Prix du Canada en juin – il y a 10 courses – mais le pilote Monégasque a admis qu’il n’était pas dans le rythme par rapport à son coéquipier.

« Seb a fait un tour incroyable, aujourd’hui il mérite d’être en pole », a dit Leclerc. « J’ai eu un peu de mal depuis le début du week-end, mais pour être honnête, j’étais plutôt content de mon tour à part le dernier secteur où j’ai fait quelques erreurs, donc la pole n’était pas possible. Seb a été trop rapide, alors félicitations à lui. »

« Je suis très heureux et très surpris d’être premier et deuxième après les essais libres que nous avons eus. La course est la plus importante. J’espère qu’on pourra garder ces positions. »

Bottas était le plus rapide des pilotes Mercedes à la troisième place, affirmant que la première ligne était hors de portée lors de la dernière étape des qualifications.

« Nous avions l’air assez forts avant les qualifications, mais nous avons toujours su que Ferrari pourrait avoir quelque chose en réserve pour améliorer la situation. Surtout en Q3, ils étaient intouchables », a déclaré Bottas.

« Encore une fois, sur les lignes droites, ils étaient plus rapides. Dans les virages, on était bons. Nous avions le nouveau package ici, avec les nouveaux appendices aérodynamiques. Je me sentais définitivement mieux qu’avant, mais pas assez. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *