Un Grand-Prix à Londres, « Pourquoi pas ? »

Le maire de la ville a relancé la perspective d’un grand prix à Londres, estimant que cela « devrait être possible ».

Un grand prix dans la ville anglaise n’est plus qu’un rêve éveillé depuis plusieurs années, mais c’est une option que Liberty Media, propriétaire de F1, continue d’explorer.

L’avenir du Grand Prix de Grande-Bretagne est menacé car son hôte actuel, Silverstone, a activé une clause de rupture dans son contrat avec la F1, ce qui signifie que la course 2019 sera la dernière sans un nouveau contrat.
Cependant, la F1 a clairement fait savoir qu’elle souhaitait maintenir sa présence en Grande-Bretagne, voire la développer, et il est apparu qu’une nouvelle option de course à Londres était à l’étude.

Alors que le Grand Prix de Londres présente de nombreux défis logistiques, le maire de la ville, Sadiq Khan, le considère comme réaliste.

Un porte-parole du bureau du maire a déclaré: « Londres est toujours prête à accueillir les événements sportifs les plus importants et les meilleurs au monde – de la finale de l’UEFA Euro 2020 à la NFL, et de la Coupe du monde de cricket à la Major League Baseball. Le maire estime qu’il devrait être possible d’organiser une course à Londres à l’avenir et a demandé à son équipe d’explorer les options possibles avec la F1. »

Sadiq Khan, Maire de Londres

La F1 a organisé une manifestation dans les rues de la capitale l’année dernière avant le GP britannique, le premier événement de ce type depuis 2004. Cependant, David Richards, président de Motorsport UK, a récemment qualifié d’« inappropriée » une course complète.

La Formule E a organisé des courses à Londres au cours de ses deux premières saisons, mais la série de monoplaces électriques n’utilisait qu’un circuit construit à Battersea Park.

La F1 insiste pour plus de circuits urbains et le Vietnam rejoindra le calendrier en 2020 avec un événement dans la ville de Hanoi.

Dans une interview accordée au journal londonien The Evening Standard, le directeur sportif de la F1, Ross Brawn, a déclaré qu’une course à la périphérie de la ville était la meilleure option.

« L’organisation d’un Grand-Prix de F1 dure au minimum une semaine, la perturbation qu’elle causerait dans le centre de Londres serait inacceptable », a déclaré Brawn. « Je ne pense pas que les Londoniens aient vraiment envie de voir leur centre-ville paralysé pendant une semaine. »

Ross Brawn

Silverstone n’a pas progressé dans la négociation d’un nouvel accord, même si cette semaine, son conseil d’administration, le British Racing Drivers Club, a rejeté le rapport selon lequel une offre avait récemment été présentée à la F1.

Avant la fin de la saison en cours, le responsable commercial de la F1, Sean Bratches, a laissé entendre qu’il avait des options autres que Silverstone pour le GP britannique.

Cependant, Brawn a déclaré que les efforts de la F1 pour organiser une course à Londres ne se feraient pas nécessairement au détriment de Silverstone, l’hôte britannique de la F1 depuis 1987. « Londres est une ville emblématique qui a une longue histoire dans le sport et qui suscite un enthousiasme énorme. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *