Valtteri Bottas veut « disparaître » après la difficile saison de F1 2018

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, a déclaré que Valtteri Bottas voulait « disparaître » chez lui cet hiver pour se remettre de sa décevante campagne de Formule 1.

Bottas n’a pas réussi à gagner une course en 2018, après avoir été volé par une crevaison à Bakou, puis sa victoire en Russie lui a été enlevée par ordre de son équipe. Mais face à des périodes où il a également eu du mal à égaler son coéquipier Lewis Hamilton, le Finlandais a déclaré que cette saison avait été sa plus décevante en F1. Wolff ne voit cependant aucun problème majeur et estime qu’il sera nécessaire de se recentrer cet hiver pour pouvoir se recentrer. Quand Autosport lui a demandé comment Bottas pourrait se refaire après l’année, Wolff a répondu: « Il m’a dit qu’il voulait juste disparaître chez lui, recharger la batterie. Oublier et récupérer, puis revenir l’année prochaine. Je peux comprendre sa frustration. »

Bottas pense que passer du temps à la maison l’aidera à récupérer une partie de l’énergie mentale perdue cette saison.

« J’aimerais pouvoir disparaître maintenant et partir, mais le fait est que je vais commencer mes vacances dans trois semaines, donc il reste trois semaines d’engagements différents », a-t-il déclaré.« Donc, je dois passer par là et ensuite, j’aurai quatre semaines pour réfléchir à la saison et rassembler de l’énergie mentale perdue cette année. »

Wolff pense que la saison de Bottas s’est effondrée dès qu’il est devenu évident qu’il n’était plus dans la course au titre. « En parlant avec les pilotes, une fois que l’opportunité de titre est ratée,  il y a une baisse de forme », a-t-il déclaré. « Et je pense que nous avons vu cela cette année. »

Bottas a avoué que les étapes de cette saison ont été difficiles à gérer, lorsque des incidents et le mauvais sort l’ont privé de bons résultats.

« Ce fut une saison assez épuisante, car j’avais de grands objectifs pour l’année en termes de résultats », a-t-il déclaré. Une fois que ceux-ci se sont avérés impossibles à un moment de la saison, il y a eu beaucoup d’échecs pour moi, les uns après les autres, et c’était en quelque sorte en train de prendre de l’ampleur. C’était donc parfois difficile de gérer. Je me sens vraiment épuisé pour le moment, et il est difficile de voir beaucoup de points positifs de l’année. Mais dans ce sport, on apprend à se connaître, et je sais qu’une fois que j’aurai du temps libre, tout ira bien. Je vais voir les bons côtés de cette saison et je vais attaquer à fond pour l’année prochaine. »

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *