[VIDEO] Rosberg contrôlé par la Gendarmerie Française pendant qu’il teste la McLaren Senna

Le champion de F1 2016 n’est pas impressionné par les virages à haute vitesse mais par la Gendarmerie Française.

Lorsque vous mettez un ancien champion de F1 au volant d’une McLaren Senna, il peut y avoir de bonnes comme de mauvaises surprises. Nico Rosberg, le jeune champion de F1 à la retraite et son acolyte, ont été pris de panique pendant le tournage de leur test. Mais, il faut le dire honnêtement, il est un très amusant de le voir devenir très nerveux lorsque la Gendarmerie s’en est mêlée.

Le voyage commence à Monaco – ce n’est pas un mauvais endroit pour commencer un road trip en hypercar – avec pour destination ultime Le Castellet et le Circuit Paul Ricard non loin de Marseille. La portion F1 du parcours était fermée, mais Rosberg devait faire des tours sur la portion instructeur de la piste. Apparemment, une course de dragsters entre le Senna et une superbike était également prévue.

C’est une chose d’avoir un journaliste chevronné qui goûte à la magie aérodynamique exceptionnelle de Senna, mais comme la voiture porte le nom d’un légendaire pilote de Formule 1, il semble approprié de mesurer les capacités de la voiture à travers les sens du champion de la F1. Rosberg a battu de justesse son coéquipier de Mercedes, Lewis Hamilton, en 2016, pour remporter le titre de champion du monde de F1, tout comme son père, Keke, qui avait également remporté le titre en 1982. Ironiquement, son père a également couru contre le jeune Ayrton Senna.

En tout cas, le jeune Rosberg semblait légitimement impressionné par le Senna, à la fois sur la piste et hors piste. Avant d’arriver sur la piste, il a même comparé l’adhérence et les prouesses aérodynamiques de Senna à une voiture de F1. Les images filmées sur la piste le montrent certainement.

La seule fois où on le voit transpirer, c’est quand la Gendarmerie française l’arrête en route vers le parcours. Ironiquement, il n’a pas été arrêté pour excès de vitesse, mais pour s’être perdu dans une rue et pour avoir effectué un mauvais virage. Et le garçon transpire, surtout quand il s’agit de trouver les papiers d’immatriculation du véhicule.

Séquence du contrôle de Gendarmerie

Tout s’est finalement bien terminé et aucune infraction n’a été constatée, mais c’est quand même un peu réconfortant de savoir qu’un super-héros de la F1 comme Rosberg est aussi humain que le reste de la population.

L’intégralité de la vidéo est à découvrir ci-dessous.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *