Williams va rater la première journée d’essais à Barcelone

Williams ratera le premier jour des essais de pré-saison de Formule 1 en Espagne lundi car ils n’ont pas encore fini leur voiture, ont annoncé dimanche les anciens champions.

Les retards avaient déjà contraint l’équipe britannique, dernière au classement général en 2018, à annuler une journée de tournage sur le Circuit de Catalunya à Barcelone, samedi, avec l’une des voitures les plus pénibles au monde.

« Malheureusement, nous avons dû retarder le début de notre pré-saison à mardi matin », a déclaré la directrice adjointe Claire Williams dans un communiqué. « Nous avons eu un hiver incroyablement occupé à Grove, préparant la FW42 pour la saison à venir et, malgré tous les efforts de tout le monde, nous avons besoin de plus de temps avant qu’elle soit prête à fonctionner. »

« Notre priorité absolue est de toujours veiller à ce que la voiture soit la meilleure possible sur la piste. Parfois, cela prend plus de temps que prévu ou que l’on voudrait. Ce n’est clairement pas idéal, mais ce n’est pas la fin du monde. »

Williams n’a marqué que sept points en 21 courses l’année dernière, alors que le même moteur que les champions Mercedes était à l’arrière de la voiture.

La formation débutera le 17 mars en Australie. Le rookie britannique et champion de Formule 2, George Russell, accompagnera le Polonais Robert Kubica, après un accident de rallye presque fatal en 2011.

Russell sera le premier à conduire la voiture mardi, et Kubica sera au volant mercredi. Jeudi, les deux pilotes seront en piste. Le réserviste canadien Nicholas Latifi sera également dans la voiture mardi après-midi et mercredi matin.

« Nous aurons évidemment du pain sur la planche pour récupérer le temps perdu, mais nous avons encore sept jours d’essais et nous allons maximiser ce temps pour préparer la voiture pour la première course », a déclaré Williams.

Les équipes de Formule 1 ont toujours des marges serrées dans la conception et la construction de voitures, cherchant à maximiser leur temps de développement. Cette année, d’importantes nouvelles réglementations aérodynamiques ont été mises en place.

Cependant, d’autres équipes, dont Mercedes et Red Bull, ont déjà mis leur nouvelle voiture en piste pour les séances de shakedown. Renault, qui craignait lui aussi de devoir supprimer une journée de tournage samedi alors qu’ils se débrouillaient pour assembler la voiture, a réussi à rouler avec l’Australien Daniel Ricciardo.

Source : Reuters

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *