Wolff est certain qu’ils peuvent continuer en F1 sans Hamilton.

« Plus d’opportunités se présenteront »

Le directeur de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, avait un aveu intéressant à faire lorsqu’il a été interrogé sur le départ à la retraite de Nico Rosberg. Wolff prétend qu’il a perçu la décision de Rosberg comme une opportunité plutôt qu’une malédiction.

Après deux tentatives infructueuses, Nico Rosberg a finalement battu l’actuel champion Lewis Hamilton pour le championnat du monde en 2016 lors d’une course finale pendant laquelle Rosberg a su garder son sang-froid à Yas Marina.

Hamilton et Rosberg ont débuté comme de bons amis qui se sont affrontés en karting. Mais, l’amitié ne durerait pas. La lutte pour la gloire de la F1 a enflammé la relation entre les deux et a atteint un point où le duo ne s’adressait même plus la parole.

Lors du GP d’Abu Dhabi 2016, Hamilton a défié les consignes d’équipes et il était clair que les choses avaient atteint un point de rupture. Les fans étaient intéressés de voir comment cela se déroulerait tout au long de la saison à venir. Ce qui a suivi était complètement inattendu.

Rosberg a lâché une bombe en se retirant du sport, laissant Mercedes stupéfait à tel point qu’ils ont dû se précipiter pour trouver un remplaçant dans l’urgence en la personne de Valtteri Bottas.

S’adressant aux médias et à FormulaRapida.net, Wolff a déclaré: « Je sais que cela ressemble à un petit discours de gourou philosophique, mais lorsque Nico a décidé d’arrêter, ma réaction initiale a en fait été que c’était une occasion qui nous a été offerte, et je pense que le choix avec Valtteri s’est avéré être le bon choix. »

« Donc, j’espère toujours que notre relation [Wolff, Hamilton et Mercedes] se poursuivra, mais je ne contrôle pas totalement cela, donc, si un membre important nous quitte, cela est certainement un facteur de risques mais des opportunités en même temps. »

Malgré le départ de Rosberg, Mercedes a remporté 3 championnats du monde des pilotes et constructeurs consécutifs. Valtteri Bottas a eu du mal au départ, mais sa récente campagne s’est avérée à la hauteur. Bottas et Hamilton partagent une dynamique différente par rapport à Rosberg et Hamilton. Les choses sont restées cordiales entre les deux et Mercedes espère que les choses resteront en l’état.

L’un des points à retenir de la retraite de Nico Rosberg était la stabilité intrinsèque à l’équipe. Mercedes n’a fait que se renforcer et l’équipe fonctionne comme une machine bien huilée.

Wolff a poursuivi: « Mais je pense que tant que nous serons en mesure de produire une voiture rapide et un moteur puissant, nous aurons toujours la possibilité de décider qui conduira la voiture. Et je pense qu’il ne fait aucun doute que Lewis est notre priorité. Nous avons essayé de le faire fonctionner avec l’équipe. Mais le plus important est que nous ayons une bonne voiture. »

Le contrat de Lewis Hamilton prendra fin à la fin de la saison de Formule 1. Bien que des rumeurs récentes suggèrent un transfert potentiel vers Ferrari, Hamilton vouloir la continuité. Wolff a reconnu tous les scénarios possibles, y compris une retraite potentielle. Tout comme en 2016, Mercedes aura encore des décisions difficiles à prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *